Le trolleybus de Seraing (1936-1963)

 

 

La société des "Railways Economiques de Liège-Seraing & Extensions" (RELSE) fondée en 1881 exploitait la ligne de tram à vapeur Liège-Jemeppe. Après l'électrification, la société se développe et exploite un petit réseau de trams appelés Trams verts en raison de leur livrée. On le sait peut-être moins, mais cette société exploita également des lignes de trolleybus. Dès 1936, des trolleybus desservirent la ligne Seraing (Banque) -Chatqueue puis en 1938 Seraing (Banque)-Ivoz.

Le Tram Vert exposé au Musée de Transports en commun du Pays de Liège.

Les premiers trolleybus de Seraing furent construits par les sociétés Brossel & D'Heure. Ces véhicules étaient tout à fait exceptionnels. Montés sur trois essieux ils ne possédaient pas de différentiel (trop lourd & trop volumineux). Ils étaient par contre équipés de deux moteurs de 52 cv montés sur chacune des roues du milieu. Ils possédaient deux postes de pilotage et quatre perches. A l'image de certains trams, ces trolleybus étaient réversibles, la ligne n'étant à l'origine pas pourvue de boucle de retournement. En outre, ces véhicules étaient équipés de batteries. Ils étaient donc bi-mode. Une source d'énergie de "secours" étant prévue en cas de rupture de l'alimentation de la ligne aérienne. Cela permettait alors au véhicule d'être autonome sur une courte distance (franchissement de nombreux passages à niveau). Plus tard, ces véhicules furent modifiés, il n'y eu plus qu'un seul poste de conduite car on avait entre-temps installé des boucles de retournement. Le véhicule exposé au Musée des Transports en commun du Pays le Liège a été restauré dans son état "bidirectionnel" d'origine.

Vue d'une face......
....vue de l'autre.

Le trolleybus réversible 402. Ses caractéristiques: Longueur : 10,09 m.; Largeur : 2,43 m.; Tare : 10.200 Kg.; 3 Essieux dont deux directeurs; Empattement : 4,60 m.; Moteurs : 2 moteurs A.C.E.C. de 52,5 HP.; Nombre de places : 28 assises et 32 debout.

L'intérieur du trolley 402.
Un des deux postes de conduite.

 

Une maquette exposée au musée.

Trolleybus "zazou" (Deuxième série de véhicules construits également par les ateliers P. D'Heure) réversible à deux essieurs. Ce véhicule est équipé de deux postes de conduite. Le choix du poste détermine l'essieu directeur. Il n'y a que deux perches que l'on fait pivoter à 180°, comme sur les trams, en fonction du sens de la marche.

 


 

En 1942, une autre ligne fut créée reliant Flémalle haute à Engis. Pour exploiter cette ligne, les RELSE rachetèrent à la SNCV, les deux trolleys Guy Motor Ltd initialement prévus pour la ligne Bruxelles-Overijse (voir le trolleybus SNCV ) . Après la guerre, la société acquit auprès de la STIB (Bruxelles) deux trolleys Brossel (les 6023 & 6024). Dès 1960 les trolleys se font plus rares. Ils seront finalement remplacés par des autobus le 31 août 1963.

Un des deux véhicules Brossel rachetés à la STIB.
Un trolleybus Guy Motor Ltd. racheté à la SNCV.

Pour lire l'histoire du trolleybus de Seraing par Jean-Géry Godeaux (extrait de son livre "Liège au fil des trolleybus) ) cliquez sur ce lien (fichier pdf)

 

Le trolleybus de Liège
Sommaire des trolleybus
Liens & bibliographie
Accueil / Home